Bergeronnette grise

Motacilla alba Linnaeus, 1758

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Motacillidae Genre : Motacilla
Chargement...

  • 665
    observations

  • 37
    communes

  • 21
    observateurs

  • Première observation
    1999

  • Dernière observation
    2024
-211187433 (inconnu) - 1482295182 (inconnu) - Anonyme (collectif Faune Champagne-ardenne) - Birard (non Renseigné) - Butcher1 (inconnu) - Chrétien Johann - Delannoy Jean - Delannoy Jean (pnrfo) - Esnault Stéphen - Fontaine (non Renseigné) - Gaillard Stéphane - Gaillard Stéphane (pnrfo) - Jean-françois Théo - Joachim Fabrice - Mazet Quentin - Morvan Corentin (inconnu) - Non Renseigné (non Renseigné) - Paix Lisa - Parise Claire - Pat Desnos (inconnu) - Villaumé Anne

Informations espèce

Taille/poids : Longueur totale : 18 cm. Poids : 21 à 22 g.

Diagnose : La Bergeronnette grise est un passereau à silhouette élancée, remarquable par sa longue queue noire bordée de blanc qu’elle agite perpétuellement. Le mâle présente des joues et un front blancs encadrés par une calotte et un plastron noirs. Le dos est gris argenté chez la sous-espèce la plus couramment rencontrée.

Espèces proches : La Bergeronnette des ruisseaux parfois difficile à distinguer en vol à distance, présente une queue plus longue, une silhouette plus fine et, en tout plumage, du jaune vif au croupion. La Bergeronnette printanière ne prête à confusion qu’en plumage juvénile ou femelle, mais la silhouette est plus ramassée, la queue plus courte, et les parties supérieures sont franchement brunâtres.

Période d’observation : Dans certaines régions l'espèce est présente de mars à novembre, dans d'autres elle peut être observée toute l'année.

Biologie-éthologie : L'alimentation se compose de petits insectes que la Bergeronnette grise capture aussi bien au sol qu’en vol. Elle consomme aussi des graines et des végétaux qu’elle picore principalement en hiver.

Biogéographie et écologie : Son aire de répartition s'étend d'un bout à l'autre du Paléarctique. La nidification n'est que ponctuelle en Afrique (Maroc) mais certains individus y passent l'hiver, les populations européennes étant migratrices partielles. En toute période, la Bergeronnette grise recherche les milieux dégagés à végétation rase : campagne, bords des cours d’eau, des canaux et des étangs. Elle s’installe aussi dans des milieux secs et s’accommode des modifications du paysage : carrières, remblais, agglomérations.

D'apràs l'INPN via J. Comolet-Tirman

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Pas de synonymes pour ce taxon

Audio (1)


Bergeronnette grise

Auteur: «Guide Sonore des oiseaux d'Europe et du Maghreb» (JC Roché et J Chevreau), (P) 2001 Céba - Frémeaux & Associés (cesionnaire) © 2015 Frémeaux & Associès
Description: Chant d'un mâle et cris.

Observations mensuelles