Grèbe huppé

Podiceps cristatus (Linnaeus, 1758)

Classe : Aves Ordre : Phoenicopteriformes Famille : Podicipedidae Genre : Podiceps

  • 652
    observations

  • 21
    communes

  • 11
    observateurs

  • Première observation
    1999

  • Dernière observation
    2022
-211187433 (inconnu) - 1482295182 (inconnu) - Bellanger Cyril - Birard (non Renseigné) - Chrétien Johann - Eduardo Martínez (inconnu) - Fontaine (non Renseigné) - Gaillard Stéphane - Grison Aurélie - Non Renseigné (non Renseigné) - Paix Lisa

Informations sur l'espèce

Taille/poids : Longueur 46-51 cm, envergure 85-90 cm, poids moyen 570-810 g.

Biogéographie et écologie : Il habite préférentiellement les eaux stagnantes, douces ou saumâtres, de profondeur comprise entre 50 cm et 5 m. Les couples apprécient les berges en pente douce, les fonds vaseux ou sableux et une végétation aquatique non flottante ou limitée aux berges.

C’est le seul grèbe européen à se nourrir essentiellement de poissons. Du printemps à l’automne, des insectes et des larves complètent l’alimentation. Le Grèbe huppé est faiblement grégaire.

Éthologie et biologie : En dehors de la saison de reproduction, il est souvent solitaire, notamment en pêche, mais peut former des groupes de plus de 100 individus. Il arrive par ailleurs qu’il tienne un petit territoire alimentaire au cours de l’hiver, alors que certains couples restent sur leur territoire de nidification tout au long de l’année.

La formation du couple débute au cœur de l’hiver, avant le choix du site et l’occupation du territoire. Cette période d’appariement peut être longue et le couple instable, en partie du fait des compétitions pour les sites de nid. La plupart des couples se séparent lorsque les jeunes s’émancipent et que la femelle part effectuer sa mue postnuptiale partielle. Toutefois, certains se réapparient en fin d’été et restent associés jusqu’en début d’hiver, voire jusqu’à la saison de reproduction suivante. Les spectaculaires rituels aquatiques ont surtout lieu lors de la formation du couple et de la délimitation du territoire.

Le nid est généralement en pleine eau, caché au sein des roseaux ou d’autres plantes aquatiques. Il est parfois à découvert sur la berge ou sur une vasière émergente. C’est un amoncellement de végétation aquatique, flottant ou attaché à la rive.

La ponte de 1 à 6 œufs (max. 9) est déposée à partir de la mi-février, plus fréquemment en avril. Les dates varient selon la disponibilité des sites et notamment selon l’émergence de la végétation aquatique flottante. L’incubation dure 4 semaines et les jeunes sont volants à l’âge de 10 ou 11 semaines. Les secondes couvées sont occasionnelles et un nouveau nid est alors construit.

D'après l'INPN via L.Spanneut

Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Colymbus cristatus Linnaeus, 1758 | Podicipes cristatus (Linnaeus, 1758)

Audio (1)


Grèbe huppé

Auteur: «Guide Sonore des oiseaux d'Europe et du Maghreb» (JC Roché et J Chevreau), (P) 2001 Céba - Frémeaux & Associés (cesionnaire) © 2015 Frémeaux & Associès
Description: Parades de couples sur l'eau, et divers autres cris.

Observations mensuelles