Mésange à longue queue

Aegithalos caudatus (Linnaeus, 1758)

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Aegithalidae Genre : Aegithalos

  • 265
    observations

  • 25
    communes

  • 12
    observateurs

  • Première observation
    2000

  • Dernière observation
    2022
1482295182 (inconnu) - Bellanger Cyril - Birard (non Renseigné) - Chrétien Johann - Delannoy Jean - Gaillard Stéphane - Grison Aurélie - Joachim Fabrice - Non Renseigné (non Renseigné) - Paix Lisa - Parise Claire - Tournebize Thierry

Informations sur l'espèce

Taille et poids : 13 à 15 cm de long dont 7 à 9 pour la queue et un poids de 6 à 10 grammes.

Ne vous fiez pas à son nom, cette Mésange n’en est pas une, contrairement à ce que l’on a longtemps cru. Les études génétiques ont récemment montré qu’elle faisait en fait partie d’une autre famille (les aegithalidés) dont elle est la seule représentante européenne. Elle vient d’ailleurs de changer aussi de nom : désormais, elle s’appelle officiellement Orite à longue queue (Aegithalos caudatus).

Écologie et biologie : Elle est l’un de nos oiseaux les plus légers. Espèce commune de nos forêts et de nos jardins, elle se reconnaît facilement à sa silhouette bien particulière. Toujours en mouvement, elle explore les arbres en petits groupes familiaux à la recherche de petits invertébrés qui composent l’essentiel de sa nourriture. Quand sa proie est trop grosse pour être avalée, elle se suspend souvent par une patte, la tenant avec l’autre pour la décortiquer.

Éthologie : Dès le mois de mars, le couple entreprend la construction d’un nid en forme de boule couverte d’un dôme. Une véritable œuvre d’art, dont la réalisation par les deux parents nécessitera un mois de travail, pouvant être couverte de plus de 3.000 fragments de lichen et dont l’intérieur peut-être tapissé de plus de 2.000 petites plumes pour assurer le confort des 8 à 12 oisillons. Avec tant de becs à nourrir, les parents ont besoin d’aide et ce sont jusqu’à 8 autres adultes, qui ne se reproduisent pas cette année-là, qui participeront, avec le mâle, à la recherche de nourriture, au moins pendant le premier mois. Un mâle et une femelle qui ont échoué dans leur reproduction et qui se transforment en aides ne restent pas ensemble et assistent deux couples différents. Les jeunes et les aides resteront ensuite avec les parents jusqu’au printemps suivant, formant ces petites troupes dont les « bavardages » trahissent la présence lorsqu’elles se déplacent à la queue leu leu d’un arbre à l’autre.

D'après la LPO Champagne Ardenne via Gérard Rolin

Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Aegithalos caudatus aremoricus Whistler, 1929 | Aegithalos caudatus caudatus (Linnaeus, 1758) | Aegithalos caudatus europaeus (Hermann, 1804) | Aegithalos caudatus italiae Jourdain, 1910 | Aegithalos caudatus taiti Ingram, 1913 | Aegithalos caudatus tyrrhenius Parrot, 1910 | Parus caudatus Linnaeus, 1758

Audio (1)


Mésange à longue queue, Orite à longue queue

Auteur: J.C. Roché et J. Chevreau avec l’autorisation des disques Frémeaux & Associés
Description: Chants d'un mâle et cris.

Observations mensuelles