Sympétrum sanguin (Le)

Sympetrum sanguineum (O.F. Müller, 1764)

Classe : Hexapoda Ordre : Odonata Famille : Libellulidae Genre : Sympetrum

  • 91
    observations

  • 18
    communes

  • 8
    observateurs

  • Première observation
    2011

  • Dernière observation
    2021
Chrétien Johann - Gaillard Stéphane - Grison Aurélie - Joachim Fabrice - Lassauge Noémie - Olivier Matton (inconnu) - Paix Lisa - Villaumé Anne

Informations sur l'espèce

Taille : Abdomen : 20-26 mm. Ailes postérieures : 23-29 mm.

Diagnose : Petite libellule rouge (mâle) ou jaune et noir (femelle et juvénile). Les pâtes sont noires. Les ptérostigmas sont buns rougeâtre à noirâtre. L’abdomen est rétréci au niveau des segments 3 à 5.

Espèces proches : Confusion possible avec Sympetrum depressiusculum.

Période d’observation : Les adultes sont observés d’avril à novembre dans le sud, de mai à octobre dans le nord.

Biologie et écologie : Cette espèce se reproduit dans les eaux stagnantes et faiblement courantes, et bien ensoleillées. Elle occupe également des milieux saumâtres ou anthropisés. Elle apprécie les berges à faible pente riches en hélophytes et subissant un assèchement estival. Les œufs éclosent au printemps après une diapause hivernale et la libellule émerge 1 à 3 mois plus tard. La ponte commence généralement en tandem puis est terminée par la femelle seule sous la surveillance du mâle.

Biogéographie : L’espèce est présente d’Europe de l’ouest à la Sibérie et au Maghreb. En France, elle est présente sur l’ensemble du territoire en plaine et jusqu’à 1700 m.

D'après : Grand, D., Boudot, J.-P, Doucet, G., Dijkstra, K.-D. B., J. Ichter

Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Diplax nigrostigma Buchecker, 1878 | Libellula roeselii Curtis, 1838 | Libellula sanguineum O.F. Müller, 1764 |

Observations mensuelles