Pic cendré

Picus canus Gmelin, 1788

Classe : Aves Ordre : Piciformes Famille : Picidae Genre : Picus

  • 145
    observations

  • 13
    communes

  • 7
    observateurs

  • Première observation
    1999

  • Dernière observation
    2022
1482295182 (inconnu) - Delannoy Jean - Gaillard Stéphane - Joachim Fabrice - Paix Lisa - Tournebize Thierry - Villaumé Anne

Informations sur l'espèce

Taille/poids : Longueur totale : 27-28 cm. Poids : 120 à 160 g.

Diagnose : Pic de taille moyenne caractérisé par un dos vert, une tête à dominante grise avec seulement d’étroites moustaches noires. Seul le mâle porte une tache rouge à la tête, limitée au front. Le tambourinage, que l’on peut entendre principalement en mars et avril, est fait de longues séries, lentes, largement espacées. Le chant rappelle un rire de Pic vert (Picus viridis) descendant et plus flûté, un peu plaintif, au rythme lent. On peut l’entendre principalement de début mars à mi-mai.

Espèces proches : Le Pic cendré ne peut guère être confondu, en France, qu’avec le Pic vert dont le plumage présente des couleurs similaires. Le Pic cendré se différencie par l’absence de rouge à la nuque et de noir autour de l’œil. En vol, le croupion apparaît plus terne (vert grisâtre) que chez le Pic vert ; l’allure générale est plus fine. Le vol est moins onduleux et plus rapide.

Période d’observation : Toute l’année, mais l’espèce se manifeste surtout au printemps.

Biologie-éthologie : Le Pic cendré s’alimente en grande partie de fourmis. Plus forestier que le Pic vert, il est plus rarement observé au sol, et s’alimente en grande partie dans les arbres, probablement sous l’effet d’une certaine compétition entre les deux espèces. Il y recherche ses proies dans les fissures et cassures naturelles, à l’occasion dans les ouvertures pratiquées par d’autres pics, mais attaque rarement lui-même le bois.

Biogéographie et écologie : Le Pic cendré est une espèce paléarctique, présente en Europe, en Sibérie centrale, et en Extrême-Orient. Son habitat principal est constitué par les forêts de feuillus, notamment hêtraies et chênaies, claires de préférence, mais présentant une importante diversité de structure.

D'après l'INPN via J. Comolet-Tirman

Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Aucun synonyme pour ce taxon

Audio (1)


Pic cendré

Auteur: «Guide Sonore des oiseaux d'Europe et du Maghreb» (JC Roché et J Chevreau), (P) 2001 Céba - Frémeaux & Associés (cesionnaire) © 2015 Frémeaux & Associès
Description: Chants et tambourinages.

Observations mensuelles