Courlis cendré

Numenius arquata (Linnaeus, 1758)

Classe : Aves Ordre : Charadriiformes Famille : Scolopacidae Genre : Numenius

  • 278
    observations

  • 11
    communes

  • 9
    observateurs

  • Première observation
    1997

  • Dernière observation
    2022
Bellanger Cyril - Birard (non Renseigné) - Collet Hélène - Delannoy Jean - Gaillard Stéphane - Grison Aurélie - Paix Lisa - Parise Claire - Villaumé Anne

Informations sur l'espèce

Taille/poids : Longueur totale : 50 à 60 cm. Poids : 575 à 950 g.

Diagnose : Le Courlis cendré est le plus grand limicole de l’Ouest-Paléarctique avec une envergure de 80 à 100 cm et un long bec incurvé de 10 à 15 cm. En vol, une forme en V blanc est particulièrement visible sur le bas du dos.

Espèces proches : Si le Courlis cendré présente des similitudes avec le Courlis corlieu, il est sensiblement plus grand que celui-ci. La double raie, pratiquement en couronne, qui orne la tête du Courlis corlieu constitue le critère décisif lorsqu’une incertitude pèse sur la détermination.

Période d’observation : Toute l’année.

Biologie-éthologie : Le régime du courlis cendré en période de reproduction consiste en insectes, larves, vers et petits mollusques capturés sur la végétation, à la surface du sol ou à quelques centimètres de profondeur. Différents végétaux et fruits complètent l’alimentation. Sur le littoral, hors période de nidification, le Courlis cendré est un hôte des vasières où ses proies sont abondantes : vers, bivalves, crabes.

Biogéographie et écologie : La sous-espèce nominale se reproduit de l’ouest de l’Europe à la Sibérie occidentale, à partir du sud-est de l’Europe et de la Sibérie, elle entre en contact progressivement avec la sous-espèce d’Asie centrale. En période de nidification, notre population nicheuse est essentiellement prairiale, à l’exception de la population atlantique, inféodée aux landes et tourbières. En hiver, les oiseaux exploitent préférentiellement les baies et estuaires. Ils peuvent aussi s’alimenter sur le haut estran ou dans des zones de cultures ou de pâtures.

D'après l'INPN via J. Comolet-Tirman.

Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Scolopax arcuata Linnaeus, 1758 | Tringa arquata (Linnaeus, 1758)

Audio (1)


Courlis cendré

Auteur: «Guide Sonore des oiseaux d'Europe et du Maghreb» (JC Roché et J Chevreau), (P) 2001 Céba - Frémeaux & Associés (cesionnaire) © 2015 Frémeaux & Associès
Description: Chants, cris d'alarmes, et autres cris, émis le plus souvent en vol.

Observations mensuelles