Cossus gâte-bois (Le)

Cossus cossus (Linnaeus, 1758)

Classe : Hexapoda Ordre : Lepidoptera Famille : Cossidae Sous-Famille : Cossinae Genre : Cossus

  • 4
    observations

  • 4
    communes

  • 5
    observateurs

  • Première observation
    2020

  • Dernière observation
    2023
Dallas (inconnu) - Joachim Fabrice - Mazet Quentin - Tulasne Loïc - Vu Van Benjamin

Informations sur l'espèce

Ce papillon massif est un des plus gros de sa famille. Il se développe dans les forêts claires, les bocages, bergers et bois riverains.

Doté d'un corps massif, et d'une envergure atteignant 70 à 80 mm pour la femelle, ce papillon a une livrée qualifiée de "cryptique", car sa couleur et son graphisme font qu'il ressemble a un morceau d'écorce craquelée. Cette forme de mimétisme est évidemment censée représenter une protection vis-à-vis des prédateurs, et notamment des oiseaux.

Cet insecte est xylophage, c'est à dire qu'il consomme les troncs de vieux saules, peupliers, chênes, arbres fruitiers, tilleuls bouleaux ou aulnes.

Les œufs sont pondus par petits paquets dans les anfractuosités de l'écorce et la durée de l' incubation est de l'ordre de 2 semaines. Les œufs sont très petits, du moins par rapport au papillon, et ils sont également très nombreux, 5 à 700 en moyenne.

La chenille est très typique et aisément reconnaissable. Elle est quasiment glabre, avec la face ventrale plus ou moins jaunâtre ou rosâtre, et la dorsale de couleur "lie de vin". Chez les jeunes chenilles la coloration dorsale est plutôt carminée. Lorsqu'elle est agressée ou inquiétée, cette chenille redresse l'avant-corps et peut émettre des jets ou "crachats" plus ou moins corrosifs (acide pyroligneux - acide formique).

Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Cossus ligniperda Fabricius, 1794 | Phalaena cossus Linnaeus, 1758

Observations mensuelles