Arhopalus rusticus (Linnaeus, 1758)

Classe : Hexapoda Ordre : Coleoptera Famille : Cerambycidae Sous-Famille : Spondylidinae Tribu : Asemini Genre : Arhopalus

  • 2
    observations

  • 2
    communes

  • 2
    observateurs

  • Première observation
    1993

  • Dernière observation
    2021
Chrétien Johann - Leblanc Pascal (non Renseigné)

Informations sur l'espèce

Taille :

10 - 30 mm

Diagnose :

Longicorne de couleur brun clair; à stature allongée, parallèle; à antennes plus courtes que le corps. Thorax (pronotum) arrondi; élytres avec deux côtes peu marquées, apex élytral anguleux au niveau de la suture. Yeux pubescents. Troisième article des tarses postérieurs très échancrés.

Détermination : délicate

Espèces proches :

Ressemble aux deux autres Arhopalus: A. ferus est plus sombre et l'article 3 des tarses postérieurs n'est échancré que jusqu'au milieu; A. syriacus est un peu plus étroit, avec les yeux glabres et l'apex élytral complètement arrondi.

Période d’observation :

Adulte observable de mai à septembre, avec un pic en juillet.

Biologie-éthologie :

Adultes crépusculaires et nocturnes, attirés par les lumières. Larve se développant dans les troncs morts et souches des Pins et d'autres arbres résineux comme le Sapin. Cycle de développement de 2 ou 3 ans.

Biogéographie et écologie :

Très vaste répartition, de l'Afrique du Nord au Japon, également en Amérique du Nord. Son habitat est composé de pinèdes, sapinières, et autres forêts résineuses, y compris les plantations de plaine. Espèce commune bien que discrète.

Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Arhopalus tristis (Fabricius, 1787) | Callidium tristis Fabricius, 1787 | Cerambyx rusticus Linnaeus, 1758 | Criocephalus polonicus | Criocephalus rusticus (Linnaeus, 1758)

Observations mensuelles